Actualité

Vue 83 fois
16 septembre 2019

Le Groupe INSA accueille un nouvel INSA : l'INSA Hauts-de-France

La création du nouvel Institut National des Sciences Appliquées, l’INSA Hauts-de-France, établissement-composante de l’Université Polytechnique Hauts-de-France, consolide la présence du Groupe INSA dans les territoires.

Le 10 septembre, a été publié au Journal Officiel le décret de création d’un septième INSA sur le territoire national, à Valenciennes.

L’INSA Hauts-de-France est un établissement-composante de l’Université Polytechnique Hauts-de-France, nouvel établissement expérimental. Il est issu de la fusion de l’Institut des Sciences et techniques de Valenciennes (ISTV), de l’École nationale supérieure d’ingénieurs en informatique, automatique, mécanique, énergétique et électronique (ENSIAME, école partenaire du Groupe INSA) et de la Faculté des sciences et métiers du sport (FSMS).

Ce nouvel INSA est aussi l’aboutissement d’une politique de site, où se conjuguent les atouts d’une école d’ingénieurs garant du modèle INSA et la puissance pluridisciplinaire d’une université.

Le Groupe INSA renforce également son positionnement géographique dans le Nord de la France, de manière stratégique et apporte à son réseau d’écoles et de partenaires des champs disciplinaires complémentaires.

Cette transformation s’appuie sur un long processus de collaborations modélisantes entre le Groupe INSA et l’ENSIAME, INSA Partenaire depuis juin 2013 et recouvrant de nombreux domaines : pédagogie, relations internationales, recherche et innovation, égalité des chances, etc.

L’INSA Hauts-de-France, à l’instar de l’ensemble des Instituts du Groupe INSA :

  • présente une forte symbiose entre recherche, formation, innovation et relations internationales
  • tisse et entretient des liens avec son environnement socio-économique et industriel.

Ce nouvel INSA partage les valeurs fondatrices du modèle INSA : diversité, humanisme, ouverture sur le monde…  Il aura pour mission principale de garantir, projeter et valoriser le modèle INSA sur trois de ses fondements : la dimension sociale, l’attitude réflexive et l’attitude créative des ingénieurs formés.

La publication du décret de création de l’INSA Hauts-de-France marque le début de la transition qui sera effective à partir du 1er janvier 2020.

Pour la rentrée 2019, l’INSA Hauts-de-France compte 1 000 élèves-ingénieurs répartis sur 7 spécialités. À l’horizon 2024, il devrait compter 1 800 élèves-ingénieurs avec un objectif de 400 diplômés par an dont près d’une centaine en apprentissage.

À terme, il proposera douze spécialités dans les domaines de la mécanique, l’automatique, l’informatique, l’électronique et les sciences et humanités pour l’ingénieur.

[cet article a été publié sur HEBDO INSA Toulouse du 16 septembre]


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.